Blog

Accueil/Comprendre le Yoga/Parlons Yoga : Comment aborder le Hatha Yoga?

Parlons Yoga : Comment aborder le Hatha Yoga?

Yoga Paris

Tout d’abord, il faut insister sur le fait que, comme dans toutes les disciplines, une pratique régulière et assidue est indispensable pour obtenir des progrès et libérer les effets thérapeutiques que procurent les techniques du Hatha-Yoga. Ce Yoga s’adapte parfaitement à notre vie et nous procure plus de force et plus de volonté. Il nous aide à nous sentir plus en harmonie avec notre corps et nous sentir mieux dans notre tête. Les sportifs, les artistes, les personnes dotés d’un tempérament actif, pragmatique et logique, s’y retrouvent bien. Que vous aspiriez a être un yogi ou une yogini, ou pas, que vous soyez jeunes ou moins jeunes, si vous pratiquer le Hatha Yoga, rapidement vous constaterez une transformation positive à beaucoup de niveaux.

Pendant votre séance de yoga, il faut aborder les postures avec la sensation de se faire du bien en suscitant le plaisir de découvrir son corps, même si au début vous ressentez des tensions ou des douleurs.
Ne croyez pas que le yoga soit une discipline astreignante. En fait, c’est une démarche qui s’appuie sur les sens!
Dans la pratique du Hatha Yoga, il faut tenir compte de l’attitude, du placé et aussi de la durée de la posture ainsi que la tenue du souffle, pour que la posture libère ses effets. Vous devez forcez juste ce qu’il faut pour sentir le travail mais pas trop, sinon vous vous vous mettrez les nerfs en pelotes et vous vous braquerez! Ce n’est pas le but, faites preuve de patience, d’humilité et d’opiniâtreté et vous ressentirez très vite les bienfaits que procurent toutes ces merveilleuses techniques.

Dans la séance l’échauffement est très important, pour préparer les asanas, puis l’ordre et l’enchainement des postures doit être savamment orchestré, car une posture prépare la suivante, contre ou équilibre la précédente.
Chaque famille de postures
stimule et agit sur un centre psychique ou chakra qui est relié par les nadis à un des système endocrinien qui lui correspond. Notre état physique, émotif et mental dépendent du système endocrinien et de ses sécrétions hormonales. Si le système endocrinien est défaillant, notre santé physique et psychique est fragilisée.


Les postures s’abordent dans la détente, sans tension nerveuse, pour qu’elles ne causent pas de douleurs de cette manière dès qu’on calme le jeu les douleurs s’éliminent assez rapidement . Si la douleur persiste
cela indique qu’il y a encore trop résistance ou peut-être aussi trop de volonté, de désir de contrôle, ce qui implique une tension. Cela indique surtout un manque de détente, de « lâcher prise » dans notre attitude face à l’effort ou l’idée qu’on s’en fait. Les tensions nerveuses sont toujours plus difficiles à annuler que celles du corps.

Mais la douleur peut indiquer aussi que le prana circule mal ou pas dans la partie du corps travaillée par la posture. Il faut garder confiance et faire preuve de patience, car c’est par la pratique des asanas que le l’énergie circule dans le corps et libère le prana ou la force vitale.

Les bases essentielles du travail en Hatha Yoga sont d’abord, l’immobilité qui doit être maintenue pendant la posture pour déclencher la lymphe afin de purifier le sang et activer la circulation. Cette tenue dans l’immobilité va permettre aussi à la lymphe de nettoyer, assouplir et tonifier les muscles profonds, les tendons, et débloquer les articulations. Ensuite l’autre base importante c’est le souffle. La prise de conscience de la respiration arrive avec l’immobilité qui induit la détente, cette détente permet de diriger et localiser le souffle dans certaines parties du corps. En amplifiant le mouvement du souffle on accélère le nettoyage sur les organes et les glandes endocriniennes ce qui contribue à une régulation de la production hormonale. C’est l’amplitude du souffle qui stimule et active la circulation du prana dans le corps permettant ainsi de bouster les effets que procure l’asana.

Le Hatha- Yoga est sensé nous mener à expérimenter la méditation qui est le but de cette pratique. Mais aucun textes de Yoga ne traitent des indications pendant le cours, quant à l’organisation et la progression d’une séance pour atteindre cet objectif final. Compte tenu, de la complexité de notre organisme et notre psychisme et des diverse techniques proposés, pour progresser dans cette voie, vous devrez trouver un professeur qui par ses connaissances,sa pratique et son expérience personnelle, a intégré cet art afin de délivrer un enseignement didactique et pédagogique.

Article rédigé par Anne France Saunier, tous droits réservés.

Written by

The author didnt add any Information to his profile yet