Blog

Les mudras :

mudra

L’origine des mudras remonte à la culture védique. Mudra signifie en sanskrit « signe ou « sceau ». Ce sont des attitudes codifiées et symboliques des mains ou d’une posture. Elles sont utilisés par les danseurs ou les yogis, ou bien par une peinture ou sculpture représentant une divinité.

Les mudras sont considérés comme les hautes pratiques du Yoga. Elles furent tenues longtemps dans le secret. Pendant des milliers d’années elles étaient transmises uniquement de guru à disciple ou encore par les textes sanskrits rédigés par les anciens rishis (prophètes et yogis).

Les indiens dans leur quête de vérité pratiquaient les postures et le pranayama, mais la connaissance des techniques supérieures du yoga étaient réservées à une élite évoluée.
Mais fort heureusement, ce nouvel âge avec la renaissance du Yoga a permis une large diffusion des ces pratiques et les a démocratisé.

Les mudras du Yoga sont des techniques plus importantes que celles des asanas et du pranayama, car ils favorisent l’éveil de cette énergie latente en chacun de nous que l’on nomme Kundalini Shakti.

La Ghéranda Samhita, traité qui reflète le véritable esprit du hatha yoga, délivre l’enseignement de Shiva Dieu des Yogis à sa compagne et disciple Parvati. Il lui explique le Yoga et lui préconise les méthodes les plus importantes pour équilibrer la double énergie physique et mental qui nous habite. Ce texte décrit au total 25 mudras, qui pour certains ne peuvent s’apprendre et être réalisés que par un intermédiaire éclairé, que l’on nomme en Inde le guru.
Le mudra est un placé ou une attitude psychique.
La danse indienne classique utilise les mudras des mains comme geste symbolique pour refléter une ambiance ou un sentiment.
Le Yoga utilise les yeux et aussi divers mudras avec les mains comme chin mudra, yoni mudra ou encore gnyana mudra. Il font émerger en l’étudiant une ambiance spirituelle. Certains mudras sont utilisés pour superviser des processus physiologiques, dont nous n’avons pas conscience dans notre vie quotidienne. Les mudras scellent le souffle à l’intérieur du corps. Ils permettent de libérer la conscience des flux énergétiques vitaux dans le corps subtil. Ils donnent à l’étudiant le contrôle pour diriger les forces praniques ou énergétiques dans n’importe quelle partie du corps. Ce sont des pratiques très utiles pour l’auto guérison…

Les mudras du yoga comme le bharata natyam sont pour la plupart réalisées avec les mains et les yeux. En yoga, il y a différentes combinaisons de mudras, bandhas, asanas, pranayamas. Ce sont des techniques très puissantes qui réunissent tous les effets de chacun de ces constituants. Par le retrait des sens qu’ils induisent, ils favorisent le détachement nécessaire à l’étudiant pour calmer le mental et se concentrer sur l’objet de sa méditation.

Les mudras sont des techniques purement spirituelles, qui ont également des effets bénéfiques sur le corps et le mental en fonction des propriétés propres à chacun.

Article écrit par Anne France Saunier tous droits réservés.

Written by

The author didnt add any Information to his profile yet

Leave a Comment