Blog

Les Védas

 

Les védas sont remplis de sagesse spirituelle. Ses auteurs étaient des figures spirituelles de l’époque. Certains pensent que la science du yoga est beaucoup plus ancienne que les Védas eux même. Le terme Yoga remonte à l’époque des premiers Védas, il y a environ de 4000 ans !
L’Inde est la terre d’origine du yoga : son histoire est étroitement liée à celle de la civilisation de la vallée de l’Indus dans la région du Mohenjodaro qui est devenu le Pakistan. Lors de fouilles archéologiques à Harappa et Mohenjodaro parmi les ruines de ce site des petites gravures et statues ont été trouvées représentant Shiva et sa parèdre Parvati accomplissant diverse asanas de yoga. Ce qui indiquent qu’il se pratiquait déjà sur la planète à cette époque. Le Veda exprime aussi la loi.

Les Védas selon la tradition émane du Seigneur suprême, cette connaissance fût révélée à Brahma qui la transmise à Narada son fils. Narada à son tour donna cette connaissance à Vyasadeva qui la compila sous forme écrite en sanskrit la langue la plus ancienne dont nous ayons connaissance de nos jours.
C’est un corpus de textes pour le bénéfice de l’humanité. Ils ont été révélés ensuite par les rishis (voyants ou prophètes). Les Rishis étaient considérés comme des saints au cœur purs et au corps de lumière, les seuls à pouvoir retranscrire cette révélation divine ! Puis de fil en aiguille ils ont transmis cette connaissance à l’Inde entière. Les vedas expliquent en détail et de façon scientifique la connaissance de l’univers. Il mentionne le principe de rasa c’est la relation qui unit les êtres vivants à Dieu ou la félicité qui découle de la relation avec la notion du suprême et le principe de bhakti l’amour inconditionnel et dévotionnel. Le rituel védique est de chercher la connexion avec Brahman le créateur ou Dieu à l’extérieur de soi.
Ils traitent de la réalité concrète de l’individu dans son milieu familial, social, son rôle sur la planète terre jusque dans le cosmos lui même!
(Le point de vue du Raja yoga de Patanjali envisage et explique dans ce contexte les mécanismes de l’esprit, du mental et du psychisme.)
Cet enseignement traditionnel du Véda se perpétue depuis des générations. Il est composé de quatre volumes :

Rig-véda qui traite des hymnes, le Sama-véda des chants, le Yajur-véda de la liturgie et le Atharva-véda de la magie. Les ont été écrits par des Rishis,
Les 4 védas révèlent des systèmes de pensées très anciennes, qui sont les 6 darshans. Ce sont distinctement des points de vues ou des écoles. Chacune de ces écoles de pensées sont des systèmes philosophiques avec leur spécificité. Elles transmettent des enseignements tant cosmologique, métaphysique, que physique, psychologique et psychique. Ils représentent une source de connaissance ultime et traitent du principe suprême et éternel ou Sanatam Dharma, en tant que cycle naturel de la vie mais aussi de l’éthique et des lois à respecter pour accomplir son devoir à chaque cycle ou vie.
Les Védas considère que l’être humain fait parti d’un réseau de devoirs sociaux et qu’il appartient à un rang social qui s’y attèle. Ceci pour maintenir l’ordre cosmique et ne pas sombrer dans le chaos. En gros, les védas sont les fondements des mécanismes de la société indienne classique dans laquelle l’obtention du salut passe par le respect des charges inhérentes à la naissance, c’est le fameux système des castes liées au karma et qui a été abolit par le Mahatma Gandhi en 1947 au moment de la répartition de l’inde.

Article rédigé par Anne France Saunier , tous droits réservés.

Written by

The author didnt add any Information to his profile yet

Leave a Comment