Blog

Accueil/Comprendre le Yoga/Parlons Yoga : Muladhara Chakra, le siège de la Kundalini.

Parlons Yoga : Muladhara Chakra, le siège de la Kundalini.

 

 

 

 

 

 

Présentation de Muladhara chakra : le siège de la kundalini.

Mul en sanskrit signifie racine et adhara : lieu.
Muladhara est le chakra de base décrit comme le centre-racine, la racine du système des chakras.
Il est le siège de l’énergie vitale dans l’être humain que le Yoga nomme la Kundalini. C’est le générateur du prana (l’énergie).

Position et fonctions organiques :
Ce premier centre psychique ou chakra a la position la plus basse et se situe à la base de la colonne vertébrale au niveau du périnée, au plexus pelvien. Lié à l’absorption des aliments, il est responsable de l’élimination de l’urine, des matières fécales et des fermentations, de l’éjaculation et de la force qui pousse l’enfant de la matrice. La contrepartie de muladhara à un niveau supérieur est ajna chakra situé dans le cerveau. Le point physique chez l’homme se situe légèrement au dessous du périnée entre les testicules et l’anus. Chez la femme, muladhara est situé au niveau du col de l’utérus.

Physiologie psychique de Muladhara chakra

  • Enveloppes du corps ou Koshas : Muladhara est le siège d’annamaya kosha le corps de nourriture lié à l’absorption des aliments.
  • Tattwa ou élément : Mooladhara est associé à l’élément terre de la nature.
  • Qualité de la nature ou Guna :Tamas, l’inertie, la tendance à la paresse et la léthargie.
  • Courant pranique dans le corps ou Vayu : Dans le champ pranique ou énergétique, muladhara chakra est en rapport avec apana vayu ou sous prana; au travers lequel le prana s’écoule du nombril au périnée vers le bas.

Dans prana vidya (science de l’énergie), muladhara est le générateur du prana (l’énergie). Il a donc un rôle capital pour l’éveil du prana. Depuis ce centre, le prana empreinte le canal de pingala nadi et monte le long de la moelle épinière jusqu’au sommet pour atteindre ajna chakra qui est en relation avec muladhara. Muladhara en tant que générateur du prana, relaye le prana à ajna chakra et active son éveil. Ces deux centres entretiennent une relation importante, car sans éveil à Muladhara il ne peut avoir d’éveil dans ajna. Ajna a la fonction de distribuer le prana..

  • Organe de perception ou Gyanendriya: Le nez.
  • Qualité sensorielle ou Tanmantra : L’odorat.
  • Organe d’actionou Karmendriya : L’anus.
  • Plan d’existence, dimension de conscience ou Loka : Muladhara est associé à bhu loka, le premier plan de l’existence mortelle.

 

Symboles de Muladhara :
Son symbole est un lotus rouge couleur sang coagulé à 4 pétales, chaque pétale porte un « mantra » ou son en sanskrit, s’inscrivant en lettres noires : vam, sam, sham, sam. Au centre du lotus se trouve un triangle rouge équilatéral pointe en bas. Au milieu du triangle figure un « Shivalinga » gris foncé (pierre ovale dressée), symbole du corps astral. Autour du Shivalinga s’enroule un serpent doré, lové trois fois et demie sur lui-même, il est le symbole de l’énergie primordiale la Kundalini Shakti.

Son « bijamantra » mantra germe ou son germe, est Lam.

Dans le lotus le carré jaune ou « yantra« ; forme géométrique, représente l’élément terre. Son véhicule est l’éléphant à sept trompes, symbole de force et de résistance. Il correspond précisément aux attributs de Muladhara chakra; la puissance endormie représentant la solidité et la stabilité avec la terre. Les sept trompes représentent les sept « dathus » ou les sept plans de fonctions physiques.

Muladhara chakra est gouverné par le Dieu Brahman créateur de l’univers et sa parèdre Dakini, contrôle la peau du corps physique.

Psychologie de Muladhara:
Muladhara Chakra représente la frontière entre la conscience animale et la conscience humaine et il est la base du développement de notre personnalité. Il influence toute notre existence, c’est la source de toute énergie ou Shaktidans l’homme ainsi que dans l’univers. Psychologiquement ce centre est lié avec l’inconscient ou résident les instincts primitifs et la peur y est enracinée. Dans muladhara les karmas (les actions, le travail ou les impressions subconscientes inhérentes), des phases antérieures de notre évolution, s’extériorisent sous formes de jalousie, avidité, passion amour, haine. A ce stade on peut dire que le karma est annulé parce qu’il se manifeste ouvertement. Il s’exprime à la fois sous forme d’énergie sexuelle, émotionnelle, mentale, psychique ou spirituelle. En occident Freud l’a nommé la libido. Cette énergie créatrice au grand potentiel est à l’origine d’une possibilité de réalisation spirituelle. La Kundalini est cette force latente représentée par le serpent endormi. Si elle n’est pas éveillée elle restera toujours à son stade le plus bas de son évolution et se manifestera uniquement au niveau du centre sexuel (swadhistana chakra) proche de Mulhadara. C’est pourquoi l’être humain est dominé par ses instincts et ses pulsions sexuelles. Cependant cette énorme énergie ne représente qu’une infime partie du réservoir de potentiel dont nous sommes tous dotés

L’éveil de Muladhara chakra et tendances psychiques:
Dans le système du kundalini Yoga on dit qu’il y a trois nœuds qui bloquent l’éveil et la montée de la kundalini. Ils se situent dans la « nadi » de la « sushumna » située au centre de la moelle épinière par ou passe la kundalini. Le premier nœud se trouve dans muladhara,il se nomme Brahma Granti. Il bloque l’énergie située dans cette zone. Dès que le nœud se défait, l’énergie Prana Shakti se libère, c’est de ce processus que l’éveil et l’expérience spirituelle commence. La Kundalini-Shakti, l’énergie latente spirituelle émanant de Muladhara peut entamer son ascension vers les centres supérieurs.
Il est très important et salutaire d’éveiller muladhara parce que les masses « tamasiques » de l’inertie s’y trouvent avec toutes les passions. La culpabilité les complexes et les angoisses prennent leurs racines dans ce chakra. Tout ce que nous entreprenons dans l’existence est une expression de ce centre inférieur, jusqu’aux choix de nos amis, de nos vêtements et la décoration de notre maison. Nous n’ignorons pas que la vie d’un être humain avec ses actions et ses désirs, est gouvernée par son besoin sexuel ou sa libido. Que se soit, pour le plaisir, pour la procréation, ou pour l’éveil, si l’énergie reste bloquée à muladhara, alors les problèmes et les déséquilibres mentaux s’extériorisent sous formes de névroses et de maladies mentales. Si nous n’avions pas de besoin sexuel ce serait autrement, mais nous devons réagir en fonction de ce besoin sans qu’il nous mène à des expériences amères. En aucun cas, le sexe doit être abandonné pour un être humain, au même titre qu’on ne s’arrête pas de manger ni de dormir. Pour le Kriya Yoga c’est une voie qui peut mener le yogi à la réalisation. C’est lutter contre nous même que de renoncer au sexe, car nous en sommes incapables, c’est pourquoi l’éveil dans muladhara est primordiale, pour que le mental soit complètement libre. Car, tant que muladhara n’est pas éveillé, la contre partie dans le cerveau reste « tamasique » ou inerte et aucune évolution n’est possible.

L’éveil de la kundalini dans muladhara engendre des expériences provenant du domaine de l’inconscient, difficilement imaginable. Une montée de kundalini peut pousser l’aura hors du corps physique et à se déplacer vers le haut dans la dimension astrale et éventuellement mentale. Des phénomènes psychiques, tels que la clairvoyance et la claire audience sont expérimentés. Aussi, des sensations particulières de chaleur dans la région du coccyx ou une sensation de reptation montant lentement dans la moelle épinière, sont le résultat d’une kundalini éveillée. L’ascension de la kundalini de muladhara à swadhithana provoque également des émotions refoulées et des expériences passionnelles. Pendant cette période, l’individu peut être instable et très irritable. Ses humeurs sont extrêmes passant d’un état de tranquillité à des états d’agressivité. Il se montre extravagant et parfois très silencieux et solitaire. Il se peut qu’il éprouve beaucoup l’envie de chanter. Bref! Cette expérience engendre un chaos psychique et émotionnel, mais il s’agit d’une étape essentielle qui booste l’évolution de la vie spirituelle. Muladhara est parmi les centres éveillés par la pratique du kundalini yoga, l’un des plus passionnant et déstabilisant. C’est pour cette raison que l’éveil d’ajna chakra et sa contrepartie dans le cerveau avec ses facultés mentales, doit toujours être stimulé en même temps que mulhadara. Dans ce cas l’individu, gardera le discernement et aura la possibilité de rester le témoin impartial des événements engendrés par l’éveil de muladhara. L’expérience sera moins dérangeante et l’éveil plus doux. Si le mental peut se concentrer sans être perturbé sur ce centre il aura plus de facilité à le contrôler. Donc l’aliénation aux pulsions animales s’estompera, laissant plus de place à la conscience et à la perception d’un potentiel créatif. S’il n’y a pas d’explosion de ce type, l’expérience se fera très lentement, d’une vie à une autre. Un guide pourra également vous éclairer et vous rassurer sur la nature des expériences vécues.

Muladhara est la source d’où émergent les trois principaux nadis (canaux psychiques) qui montent à l’intérieur de la colonne vertébrale dans la moelle épinière.
« Ida » véhicule la force mentale et sort à gauche de Muladhara, « pingala » la force vitale, sort à droite. La « sushumna » ou force spirituelle se trouve au centre.
Du point de vue du Tantra, quand les forces positives et négatives d’ida et pingala s’équilibrent, l’éveil se déclenche et tire de son sommeil la Kundalini. Mais cet état d’équilibre est précaire et se réalise sur des courtes durées. Cela suffit à créer un éveil certes, mais si léger que la Kundalini aura à peine le temps de monter vers swadhisthana ou manipura chakra, qu’elle redescendra de nouveau vers Muladhara. Mais si l’état d’équilibre d’ida et pingala se stabilise et devient constant, un éveil fulminant dans muladhara se produit. La Kundalini surgit de toutes ses forces, elle s’élève comme un serpent en un mouvement ascendant et en forme de spirale jusqu’à son but ultime, Sahasrara. C’est pourquoi la pratique des techniques du Hatha Yoga comme le pranayama est très importante dans le Kundalini Yoga, car elle purifie, équilibre et libère le flux pranique dans les nadis.

Le but du Yoga est d’éveiller la kundalini en la stimulant par les asanas, le pranayama et la concentration du mental sur les chakras et la méditation sur ce centre. Par ses pratiques, la kundalini se dirigera vers le haut par le passage de la sushumna, en passant par tous les centres jusqu’à Sahasrara. A ce stade d’évolution ou elle sera purifiée elle s’unira à la pure conscience symbolisée par Shiva et Shakti.

Article écrit par Anne France Saunier tous droits réservés.

 

Written by

The author didnt add any Information to his profile yet