Blog

Accueil/Pratiquer le Yoga/Yoga Posture I Siddha Yoni asana : la posture féminine parfaite.

Yoga Posture I Siddha Yoni asana : la posture féminine parfaite.

Siddhasana yoni asana est la forme féminine de Siddhasana : La posture parfaite.
Une des huit postures de Kundalini Yoga.

Technique :

Asseyez vous, jambes allongées, pliez la jambe droite et placez la plante du pied contre la cuisse gauche, le talon se place à l’entrée du vagin et pour l’homme sous le périnée entre les testicules et l’anus ce qui exerce en permanence une pression sur moolhadara afin de stimuler la kundalini.

Puis pliez la jambe gauche et placez le pied sur le mollet droit, enfin glissez les orteils du pied droit dans l’espace entre le mollet et la cuisse.
Redressez le dos et toute la colonne vertébrale doit être droite, ancrée solidement dans le sol.

Observations:

Cette posture se pratique avec l’une ou l’autre jambe par dessus.

Nota: les mains se placent sur les genoux en Gyana mudra, (attitude de la connaissance intuitive) pendant les pratiques du pranayama (technique de souffle) ou avec Chin mudra (attitude de la sagesse ou de la conscience), quand le souffle se combinent à la méditation. Ce sont deux mudras importants sur le plan psychique et nerveux qui redistribuent l’impulsion nerveuse des mains vers le haut du corps. Ils rendent les asanas de méditation plus complets et plus puissants.

Il est recommandé de placer un coussin sous les fessiers pour encore plus de stabilité pendant la méditation et pour les techniques d’extension du souffle (pranayama). Notez la main droite en face du visage en Nasagra mudra (attitude du nez) pour la pratique de Nadi Sodhana ou Udjaïy.

C’est la meilleur posture de méditation, elle aide à maintenir la stabilité physique indispensable pour une méditation efficace et s’utilise pour les techniques de pranayama. Seulement elle est difficile à effectuer et à tenir longtemps, elle nécessite un bon déblocage de l’articulation coxo-fémorale et donc une bonne préparation par les asanas.
Cette posture est requise pour la pratique des Kriyas Yoga.

Effets:

Elle a une action sur le plexus nerveux qui est en relation avec le système génital et permet le contrôle sexuel si la démarche est en but d’une réalisation spirituelle, pour les autres elle favorise l’épanouissement sexuel. Équilibre et tonifie le système nerveux.

Stimule la Kundalini Shakti (énergie vitale ou libido) dont le réservoir est dans Moolhadara chakra (le premier chakra ou centre psychique situé à la base de la colonne vertébrale).

Article écrit par Anne France Saunier tous droits réservés.

 

Written by

The author didnt add any Information to his profile yet