Blog

Accueil/Comprendre le Yoga/Prakash : un Yoga dans la lignée des Yogis Sarasvatis

Prakash : un Yoga dans la lignée des Yogis Sarasvatis

Sarasvati

 

 

 

 



Sarasvati : une déesse, une lignée…
Sarasvati est la déesse Hindoue de la connaissance, de l’éloquence, de la sagesse, de l’enseignement et des arts. La caste Sarasvati comprenait une branche du Yoga, libérale et intellectuelle. Elle regroupait les Maîtres et disciples qui ont pérennisé la transmission de la connaissance du Yoga (Vidya).  C’est un ordre initiatique crée en Inde au huitième siècle par le philosophe et savant Adi Shankara. Ses disciples forment la lignée Sarasvati et de nombreux yogis en Inde et en Occident sont rattachés à cette lignée spirituelle.

Swami Satyananda Saraswati est un maître de kundalini Yoga qui fut le disciple de Swami Shivananda Saraswati un des grands maîtres indiens qui a contribué à dévoiler la connaissance des techniques du yoga et de la méditation en Occident.
Swami Satyananda resta aux côtés de son Guru pendant douze dans son ashram. Ensuite il voyagea en Inde et dans les pays alentours. Dans sa recherche spirituelle, au cours de son périple, il rencontra des maîtres tantriques qui l’initièrent à ces traditions. Son expérience et sa connaissance spirituelle l’ont amené à réaliser la synthèse de ces différentes traditions tantriques qu’il a remanié tout en gardant leur essence, afin de les adapté à notre époque et au monde occidental.
Prakash signifie celui qui porte la lumière en lui. Il préconise la recherche intérieure pour l’éveil spirituel. L’enseignement de Prakash s’inscrit dans cette lignée. Il est issu de l’enseignement scientifique et traditionnel de Swami Paramhamsa Satyananda Sarasvati.
Prakash est un enseignement à mi-chemin entre l’orient et l’occident et se situe à la convergence de 3 voies fondamentales du yoga. C’est un Yoga holistique et laïque qui s’adapte parfaitement à notre société contemporaine et à notre culture. Il tend à combiner la science moderne à la connaissance des anciens sans rien en changer.

Article écrit par Anne France Saunier tous droits réservés

Written by

The author didnt add any Information to his profile yet